mardi 10 juin 2014

La Riz au Lade - Pléchâtel, un raid...bien raide ! By Sylvain

Ce Dimanche 8 juin, direction Pléchâtel, pour le fameux raid... Ayant fait le 100 km au Run du Sillon sans en avoir trop bavé (très gras par endroit), je me suis dit que le 100 km de Pléchâtel n'était pas inaccessible (même si les personnes l'ayant déjà fait parle d'un raid d'un niveau au dessus...) 

J'arrive a convaincre Julien de me suivre sur cette distance, lui qui n' a jamais fait plus de 80 km (au Roch des Monts d'Arrés ). 

Arrivés sur place, on blablate avec les quelques personnes que je connais, et à 7H45, top départ. Le soleil est présent, on sent qu'il va faire chaud 

Le début est semblable au Run, roulant, histoire de mettre en jambes... La première difficulté arrive, ça grimpe raide, ça glissouille un peu, les pneus été mi usure ne sont pas adaptés ! Les singles s’enchaînement, ça monte, ça descend, on a pas ce genre de terrain dans notre 56 ! 

Le premier ravito arrive relativement rapidement (20 km). Avec son incontournable riz au lait (absolument délicieux ! huuum mais il faut être raisonnable, on est là pour pédaler .

Il fait chaud ! Plus de la moitié du sac à eau est partie ! On blablate encore un peu avec "Achemix" du forum VTTRANDO qui va faire un long bout de chemin avec nous. Nous repartons Cette partie est semblable à la première partie, avec la terrain très gras,, ce qui complique beaucoup les choses ! On y laisse pas mal de force, ça râle ici ou là ! Normal !... Le deuxième ravito arrive, toujours aussi garnit, avec des cakes en plus ( huuum aussi ! ). 
Nous poursuivons notre chemin, cette partie est nettement plus roulante, mais ponctuée tout de même de très jolies singles ! 

3ême ravito, LA fameuse galette saucisse, qui fait du bien au ventre et au moral !  On entend dire qu'il faut reprendre des forces, les 40 km restants sont "difficiles". On va bien voir, on repart ! 

D'emblée, talus, singles raides, trous ludiques... Ça tourne et ça retourne ! Julien commence a peiner, il décide de prendre un bifurcation 60 km, je continus encore un peu mais je coupe une boucle de 4 km en prenant le 80 km, je préfère réduire la distance et assurer le retour... 

Nous nous retrouvons au 4ème ravitaillement. Je peine de plus en plus, avec un blocage de chaîne dès que je force un peu, ça le faisait un peu avant, mais la ça devient systématique ! (ça use les nerfs !). Julien, lui, à retrouvé la pêche et le moral. Il a encore une certaine forme. 

Les 10 derniers km sont très durs pour moi, je subis le terrain, et ne prends du plaisir que dans les singles descendants alors qu'il y a encore pas mal de raidillons ! Les points de vue sont absolument magnifiques ! Un très bon secteur dévoilé que je ne connais pas ! 

Je coupe ici et là encore quelques parties, ne prenant plus de plaisir. Julien fini sur le tracé normal. Au final, 95 km effectués, sur un parcours difficile, ludique, technique, joueur ! Pas vraiment comparable au Run du Sillon. La (les) bière(s), le casse croûte et le riz au lait font vraiment du bien ! Sac a eau a sec depuis 10 km, juste la gourde encore a moitié ! Pas loin de 4.5 litres d'eau consommés, il a fait vraiment chaud ! 

En bref, orga très bien rodée, parcours extrêmement joueur mais assez "élitiste" (technique, voire très technique, surtout avec la fatigue accumulée, à contrario de la rando dominicale) Un peu déçu d'avoir coupé, mais plus de plaisir sur la fin, un vrai 90 m'aurait suffit !

Malgré cela, à l'année prochaine Pléchâtel !

-- Sylvain --