mercredi 9 janvier 2013

Laver son VTT - Entretenir pour durer !

Parce qu'il n'y a pas que le plaisir de piloter, il faut aussi penser à laver son vélo après une sortie boueuse. Pourquoi me direz vous, ben tout simplement pour qu'il dure dans le temps ! En effet, la boue, le sable, la poussière sont des éléments qui peuvent abîmer rapidement votre VTT.

Voici donc quelques conseils qui pourraient bien vous être utile !



Le matériel :
Pas besoin de beaucoup de matériel pour être efficace, voici ce que j'utilise personnellement :

- Un jet d'eau munis d'un pistolet,
- Une éponge classique,
- Un seau
- Un produit de lavage pour carrosserie automobile,
- Un chiffon propre,

Et le must pour ceux qui en possède un, un compresseur munis d'une soufflette pour le séchage (mais pas indispensable, le chiffon sec peut suffire)



Le lavage :
Déjà, la chose importante à préciser concerne le jet d'eau (pas de jet à haute pression type "Karcher" de préférence), ne pas insister aux endroits munis de roulements ! En effet, l'eau pourrait y pénétrer sous l'effet de la pression et ainsi dissoudre la graisse présente dans le roulement, et comme chacun le sait, un roulement sans graisse, c'est pas top !
Pour l'étape d'après, je ne vais pas vous apprendre à nettoyer...Il faut frotter là où c'est sale ! Autre point important également, ne pas projeter de produit gras sur les freins... Sans quoi vous allez avoir une grosse surprise dans la première descente !
Enfin, inutile de passer le jet sur le vélo pendant 2 heures, préférez l'éponge et l'huile de coude !

Le séchage :
Le séchage est une étape indispensable, surtout en hiver quand le temps ne permet pas au vélo d'être sec rapidement. En effet, l'humidité provoque la rouille des câbles, chaîne et visserie. Utilisez un chiffon propre pour le cadre et toutes les pièces annexes, type fourche, cintre, selle et tige de selle etc...

Pour les possesseurs de compresseurs avec soufflette  c'est encore mieux pour chasser l'humidité sur la chaîne  cassette, dérailleurs et dans tous les recoins ou l'eau pénètre et reste.

Dégraissage et lubrification :

Pour le dégraissage, rien de plus simple et cela ne concerne essentiellement que la chaîne  Il faut pour cela utiliser un produit dégraissant type pétrole.

La lubrification est une étape importante pour faire durer votre matériel, personnellement  pour la chaîne  j'utilise une huile spéciale conditions extrêmes (n'oublions pas que notre terrain de jeu est... plutôt gras !)
Faites tourner le pédalier tout en lubrifiant la chaîne (attention aux projections sur les disques).
N'hésitez pas non plus à mettre une petite goutte d'huile sur les visseries (dérailleurs par exemple), ça ne fait pas de mal !

Voila, vous connaissez désormais les bases d'un bon nettoyage de VTT, très utile si vous roulez dans des conditions difficiles pour la mécanique, et si vous êtes désireux de garder en bon état votre monture.