mercredi 24 septembre 2014

Roc'h des monts d'Arrés - Une superbe 16ème édition !

Comme chaque année depuis maintenant 4 ans, le Team Breizh VTT se donne rendez-vous à Huelgoat dans le Finistère pour participer au Roc'h des monts d'Arrés ! C'est l'occasion pour nous de nous retrouver, de passer une bonne soirée le samedi mais surtout, de nous dépasser sur les raids et maxi raids proposés par l'organisation le dimanche !

Tout commence le samedi, certains sont au Roc'h N Bosses, et d'autres (dont moi) arrivent dans l'après midi tranquillement sur les lieux, Petit tour au stade où tout se passe, on retire le sac de bienvenue avec le Tee-shirt souvenir, quelques pubs et la fameuse plaque de cadre, personnalisée cette année. Inscrit sur le 100 km expert, je porte cette année le numéro 1016. Nous retrouvons Sylvain et Anthony qui ont participé au Roc'h N Boss, ils ont la banane et ont apprécié le circuit technique de cette épreuve.

Après un petit dévoilage de roue arrière pour moi par Seb de "la Rustine" qui a son stand, nous nous
dirigeons vers notre campement traditionnel pour faire place à la soirée improvisée.
6h45, c'est l'heure du levé et ça pique un peu, petit déjeuner, brossage de chicots, on se prépare et nous chevauchons nos montures respectives afin de rejoindre le stade d'Huelgoat, lieu de départ de tous les circuits.

7h55, c'est notre heure, le départ du 100 km expert est donné et nous nous élançons. Descente dans la ville, nous arrivons quasi directement dans les bois, petits singles descendants ça bouchonne un peu mais quand on voit le nombre de participants, c'est un peu normal.

Quelques kilomètres seulement àprès le départ, Yon décide de nous faire un petit éclatement de pneu dans une descente. 20mn de réparation et nous voila reparti. Les jambes sont présentes, le souffle et le cardio sont bons,bref, l'entrainement de ces derniers mois paye et je ne souffre pas du tout. 

Une légère brume nous accompagne, le soleil a du mal à pointer le bout de son nez et nous aurons même droit à une belle averse qui nous forcera à sortir les vestes. heureusement, celle-ci sera courte et le soleil percera finalement quelques temps après. 

Une surprise pour cette 16ème édition, le parcours du 100 km (je ne sais pas pour les autres) est très
garni en singles et sous bois, on sait tous que le roc'h des monts d'Arrés était réputé pour être très roulant et ben là, ils ont bien revu leurs circuits, un vrai régal mais bien plus casse pattes et cela n'est pas pour nous déplaire !

Les patates et les descentes s'enchaînent, on prend un max de plaisir et on attaque la grimpée vers les crêtes. J'avais oublié à quel points c'était physique et contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les côtes qui sont les épuisantes mais surtout certaines descentes, tellement de cailloux, de trous, d'ornière que le pilotage demande une grande concentration et difficile de se reposer dans ses conditions. Je n'ai pas mentionné les ravitaillements qui sont fidèles à leurs habitudes au Roc'h, une superbe ambiance, un grand choix dans la nourriture, bref, on sent que l'orga est rodée à ce type d’événement.

malgré la forme du moment et l'entrainement de ces derniers mois, les 30 derniers kilomètres se feront avec de grosses crampes aux cuisses, quasiment impossible pour moi de grimper la côte de la chapelle sur le vélo, malgré une motivation de feu, la douleur est puissante et je dois flancher. Et malgré un gros moment de doute quand nous redescendions des sommets à la vue d'une dépanneuse de l'orga (qui ramène à Huelgoat les VTTistes qui abandonnent sur casse morale ou mécanique) je décide de boucler mon raid coûte que coûte, au mental !

Petit tour du lac pour finir, la fin est plutôt roulante et cela fait du bien, les jambes peuvent se reposer un peu, je récupère peu à peu, les crampes me font moins mal et je respire un peu.

18h00, nous arrivons à Huelgoat, crevés, le sourire aux lèvres, satisfaits de notre performance d'avoir bouclé notre objectif, Bouclé le 100 km avec 104.45 km au compteur en 7h58mn.

Pour conclure, je dirais que malgré la difficulté augmentée comparée aux années précédentes, cela fut la meilleure des mes 4 participations, le parcours était beaucoup plus varié, moins roulant que les années précédentes, plus de singles, une vue toujours aussi magnifique sur les crêtes et des ravitos toujours autant spectaculaires.

Un grand merci à l'organisation et aux bénévoles sans qui cet événement ne pourrait pas avoir lieu !


Petit montage réalisé sur le parcours :

Vidéo du Roc'h n Bosses du samedi par Piompion